Communiqués de Presse

Related Documents

Le 28 mars 2017 – Granada Gold Mine Inc. (TSX-V : GGM) (OTC : GBBFF) (Francfort : B6D) (la « Société » ou « Granada ») a le plaisir d’annoncer que la direction et les consultants géologiques de la Société se sont réunis la semaine dernière sur la propriété Granada et sur deux autres sites proposés pour des usines de traitement à proximité dans le nord de l’Ontario, en compagnie de représentants de DRA Americas Inc., une filiale de DRA Global, en lien avec la lettre d’intention récemment signée par la Société et DRA (voir communiqué du 6 mars 2017).

La sélection d’un site pour une usine de traitement d’une capacité prévue de 1 200 tonnes par jour, qui serait alimentée par les installations de préconcentration d’une capacité prévue de 12 000 tonnes par jour (500 tonnes par heure) à la mine Granada - un scénario conçu par DRA pour maximiser la production d’or annuelle au-delà de ce qui était envisagé dans le cadre de l’étude de préfaisabilité de juin 2014 pour la mine Granada - sera finalisée au cours du trimestre à venir, ainsi qu’une proposition finale technique et financière qui sera préparée par DRA et remise à Granada.

DRA explicitera les modalités d’une solution de financement potentielle pour un projet d’usine clé en main selon un modèle CPET (construction, possession, exploitation, transfert) pour Granada ainsi que d’autres alternatives financières, semblables aux divers arrangements convenus entre DRA et ses clients un peu partout dans le monde. DRA est actif sur cinq continents et offre, depuis 30 ans, des solutions d’exploitation minière novatrices, dans les délais et dans les budgets prévus.

La proposition à venir à court terme de DRA sera suivie par une mise à jour de l’étude de préfaisabilité pour Granada puisque la faisabilité technique et la viabilité économique de ce nouveau scénario n’ont pas encore été établies.

La préconcentration, qui conviendrait particulièrement bien au minerai de Granada, pourrait permettre de réduire sensiblement le coût global de traitement puisqu’en intégrant cette étape, le matériel traité lors des étapes subséquentes serait déjà enrichi.

Options stratégiques pour l’usine de traitement

Les deux sites miniers ontariens qui sont présentement envisagés pour l’usine de traitement d’une capacité prévue de 1 200 tonnes par jour sont situés à Gowganda et à Temagami. Les deux sites englobent d’anciennes mines et jouissent d’excellentes infrastructures, ainsi que du soutien des Premières Nations locales pour le développement.

Par ailleurs, ce secteur en général connait un important regain d’intérêt pour l’exploration et l’exploitation du cobalt, ainsi que pour l’or et l’argent. Le fait d’établir une nouvelle usine de traitement dans ce district favorable au secteur minier et facilement accessible à partir du projet Granada, pourrait donc permettre à Granada de profiter de synergies régionales intéressantes. La Société détient également une participation de 50 % dans la section Golden Corridor de la propriété Castle, détenue par Castle Silver Resources et couvrant une superficie de 33 km2, qui englobe son projet phare pour l’argent et le cobalt.

Mise à jour de l’estimation des ressources pour Granada attendue au début du T2

Compte tenu des nouvelles découvertes faites à Granada depuis que les travaux de forage ont repris vers la fin de l’année dernière, une nouvelle estimation des ressources pour la zone LONG Bars, incluant le secteur à haute teneur en profondeur à Granada, devrait être publiée d’ici la fin du mois d’avril. L’estimation est préparée par les consultants géologiques de la Société, la firme Goldmines Geoservices, et sera appuyée par un rapport technique complet préparé conformément aux dispositions du Règlement 43-101, qui remplacera alors le rapport technique sur l’ÉPF de 2014. Les données des sondages historiques qui n’avaient pas encore été utilisées seront intégrées dans le nouveau modèle et la nouvelle estimation des ressources.

D’autres résultats restent à venir des travaux de forage récemment complétés, lesquels démontrent la continuité du système filonien à haute teneur en or au nord des fosses existantes, tandis que les travaux de forage près de la surface du côté ouest de la propriété ont permis de confirmer un nouveau modèle pour la minéralisation, associé à des dykes intrusifs, semblable au contexte à la mine Canadian Malartic ainsi qu’aux modèles des secteurs Barry et Windfall.

Personne qualifiée

Frank J. Basa, P. Eng., président et chef de la direction de Granada, est une personne qualifiée conformément au Règlement 43-101. Il a révisé et approuvé le contenu du présent communiqué.

À propos de Granada Gold Mine Inc.

Granada Gold Mine Inc. (anciennement Gold Bullion Development Corp.) développe la propriété aurifère Granada près de Rouyn-Noranda au Québec. La propriété englobe l’ancienne mine d’or de Granada, qui a produit plus de 50 000 onces d’or dans les années 1930, avant qu’un incendie ne détruise les installations en surface. La très prolifique Faille de Cadillac traverse la partie nord de la propriété. Plus de 50 millions d’onces d’or ont été produites au cours du dernier siècle le long de cette faille, qui s’étire de Val-d’Or à Rouyn-Noranda.

La Société a obtenu tous les permis requis pour la première phase d’exploitation minière, le « démarrage graduel »; les travaux de décapage ont d’ailleurs déjà débuté à cet effet. La Société mène aussi une campagne de forage d’exploration en vue d’accroître les ressources minérales sur la propriété. De plus amples renseignements sont disponibles au : www.granadagoldmine.com.

« Frank J. Basa »

Frank J. Basa, P. Eng.
Président et chef de la direction

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :
Frank J. Basa, P. Eng., président et chef de la direction, au : 1-819-797-4144 ou
Wayne Cheveldayoff, Relations avec les investisseurs, au : 416-710-2410 ou par courriel au : waynecheveldayoff@gmail.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué. Ce communiqué peut renfermer des énoncés prospectifs incluant, sans s'y limiter, des commentaires portant sur le calendrier et le contenu des programmes de travaux à venir, les interprétations géologiques, l'obtention de titres de propriété, les procédés potentiels de récupération minérale, etc. Les énoncés prospectifs portent sur des évènements et des conditions futures et par conséquent, impliquent des risques et des incertitudes. Les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats présentement anticipés dans de tels énoncés.

© 2022 Granada Gold Mine Inc.
All rights reserved.
Disclaimer

Inscrivez-vous aux mises à jour par courriel