Communiqués de Presse

Related Documents

Rouyn-Noranda (Québec) – le 12 décembre 2018 - Granada Gold Mine (TSX-V : GGM) (« Granada Gold » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer que la Société a reçu une mise à jour de l’estimation des ressources minérales préparée par SGS Canada pour sa propriété aurifère Granada, détenue à 100 % par la Société et située près de Rouyn-Noranda au Québec.

La mise à jour de l’estimation des ressources minérales est accompagnée d’un bloc modèle révisé pour l’ensemble du secteur vérifié par forage à Granada en date de la fin du programme de forage 2017.

Faits saillants :

  • Ressources minérales contenues dans la fosse :
    • 464 000 onces mesurées @ 1,13 g/t Au et 349 000 onces indiquées @ 1,13 g/t Au selon un seuil de coupure de 0,40 g/t Au (813 000 onces M&I @ 1,13 g/t Au);
    • 455 000 onces présumées @ 2,04 g/t Au

Tous les permis requis pour la phase initiale d’exploitation des ressources définies dans la fosse dans le cadre de l’étude de préfaisabilité de 2014 à Granada sont en place, et du matériel minéralisé est déjà entreposé sur le site. 

Ressources contenues dans la fosse à Granada

Les ressources minérales mesurées contenues dans la fosse dans la zone LONG Bars s’élèvent à 12,8 millions de tonnes à une teneur de 1,13 g/t Au pour un total de 464 000 onces d’or contenues. Les ressources minérales indiquées contenues dans la fosse s’élèvent à 9,63 millions de tonnes à une teneur de 1,13 g/t Au pour un total de 349 000 onces d’or contenues; les ressources mesurées et indiquées totalisent 22,432 Mt @ 1,13 g/t Au pour 813 000 onces. Les ressources présumées contenues dans la fosse s’élèvent à 6,93 millions de tonnes à une teneur de 2,04 g/t Au pour un total de 455 000 onces d’or contenues.

Catégorie

Tonnes

Teneur (g/t Au)

Contenu en Au (oz)

Mesurées

12 802 000

1,13

464 000

Indiquées

9 630 000

1,13

349 000

Mesurées et indiquées

22 432 000

1,13

813 000

Présumées

6 930 000

2,04

455 000

  1. Les définitions de l’ICM (2014) ont été suivies pour les ressources minérales.
  2. La viabilité économique de ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n’a pas été démontrée. Les ressources minérales présumées ont un niveau de confiance inférieur à celui accordé aux ressources minérales mesurées et indiquées, et ne doivent pas être converties en réserves minérales. Il est raisonnable de s’attendre à ce que la majeure partie des ressources minérales présumées puisse être convertie en ressources minérales indiquées en poursuivant les travaux d’exploration.
  3. Tous les nombres ont été arrondis afin de refléter l’exactitude relative de l’estimation. Les composites ont été écrêtés lorsqu’approprié.
  4. Les ressources minérales contenues dans la fosse sont présentées selon un seuil de coupure de 0,4 g/t Au à l’intérieur d’un tracé de fosse conceptuelle. Les teneurs de coupure sont basées sur un prix de l’or de 1 300 $ US par once, un taux de change de 0,76 $ US, et un taux de récupération de l’or de 95 %.
  5. Une densité relative fixe de 2,78 g/cm3 a été utilisée pour estimer le tonnage à partir des volumes du bloc modèle. 
  6. Les résultats de l’optimisation de la fosse sont utilisés uniquement dans le but de tester les « perspectives raisonnables d’extraction rentable » dans une fosse à ciel ouvert et ne représentent pas une tentative d’estimer des réserves minérales. Il n’y a pas de réserves minérales définies sur la propriété. Les résultats sont utilisés comme outil pour aider dans la préparation de l’estimation des ressources minérales et pour sélectionner un seuil de coupure approprié pour la publication de l’estimation des ressources.
  7. Paramètres d’optimisation de fosse utilisés dans Whittle™

Paramètre

Valeur

Unité

Prix de l’or

1 300 $

$ US par once

Taux de change

0,76

 

Hypothèses sur les coûts d’extraction minière et d’usinage

Pente dans la fosse

50

Degrés

Coût d’extraction minière

2,20 $

$ US par tonne extraite

Coût d’usinage (incluant le concassage)

12,00 $

$ US par tonne traitée

Général et administratif

2,50 $

$ US par tonne de minerai

Hypothèses sur la récupération des métaux

 

Récupération de l’or

95

Pourcent (%)

Pertes minières / Dilution

5 / 5

Pourcent (%) / Pourcent (%)

Mise en garde

La production historique de 51 476 onces d’or (181 744 tonnes courtes @ 0,28 oz/t.c. Au) des années 1930 à 1935 est incluse dans l’estimation des ressources actuelle puisqu’aucune donnée numérique n’est disponible pour localiser exactement où la production historique a eu lieu ni pour déterminer si la production historique a eu lieu dans le secteur couvert par l’estimation des ressources actuelle. La production historique ne peut être vérifiée par SGS.

Notes au tableau des ressources minérales

  1. Les résultats d’analyse ont été écrêtés à 32,5 g/t avant le calcul des composites de 1,5 m utilisés pour l’estimation des ressources minérales.
  2. Une valeur de densité de 2,7 g/cm3 a été utilisée pour convertir les volumes en tonnages.
  3. La récupération de l’or est de 95 %, après cyanuration complète du matériel minéralisé.
  4. Hypothèses : prix de l’or de 1 300 $ US/oz et taux de change de 0,76 $ US / 1,00 $ CA.
  5. Les ressources contenues dans la fosse ont été modélisées avec des blocs de 5 mE × 5 mN × 5 mZ.
  6. Le bloc modèle s’étend jusqu’à une profondeur de 120 m sous la surface.
  7. Les ellipsoïdes de recherche utilisés pour l’estimation par la méthode d’interpolation ID2 pour les ressources mesurées, indiquées et présumées sont de : 30 m x 30 m x 7,5 m, 60 m x 60 m x 15 m et 100 m x 100 m x 15 m respectivement. Les ellipsoïdes de recherche sont orientés à 10 degrés du nord et inclinés à 47 degrés.
  8. Classification : un minimum de 8 composites provenant de 3 sondages pour la catégorie mesurée; un minimum de 8 composites provenant de 3 sondages pour la catégorie indiquée, et un minimum de 5 composites provenant de 3 sondages pour la catégorie présumée, en utilisant des ellipsoïdes de recherche des dimensions mentionnées ci-dessus.
  9. La base de données utilisée pour cette estimation de ressources minérales tient compte des résultats de forage obtenus dans le cadre des programmes de forage réalisés en 2009, 2010, 2011, 2012, 2016 et 2017, des tranchées échantillonnées en 2014 et 2015, et de plusieurs sondages historiques (datant des années 1990) où des sections de carottage suffisamment longues avaient été échantillonnées et analysées.
  10. L’estimation des ressources minérales inclut la production historique de 51 476 onces d’or (181 744 tonnes courtes @ 0,28 oz/t.c.) des années 1930 à 1935 puisqu’aucune donnée numérique n’est disponible pour localiser exactement où la production historique a eu lieu ni pour déterminer si la production historique a eu lieu dans le secteur couvert par l’estimation des ressources actuelle.
  11. SGS n’a connaissance d’aucun enjeu environnemental, juridique, fiscal, sociopolitique, lié aux permis, aux titres, à la commercialisation, ou de tout autre enjeu pertinent qui pourrait avoir une incidence importante sur l’estimation des ressources minérales.  

Gîte aurifère Granada selon différents seuils de coupure pour l’or

Ressources contenues dans la fosse (1)

 

Mesurées

Indiquées

Présumées

Seuil de coupure
Au g/t

Tonnes

Au (g/t)

Contenu en Au (oz)

Tonnes

Au (g/t)

Contenu en Au (oz)

Tonnes

Au (g/t)

Contenu en Au (oz)

0,3

16 664 000

0,95

507 000

13 114 000

0,92

388 000

9 075 000

1,64

479 000

0,4

12 802 000

1,13

464 000

9 630 000

1,13

349 000

6 930 000

2,04

455 000

0,5

10 226 000

1,30

427 000

7 482 000

1,32

318 000

5 576 000

2,43

436 000

0,6

8 383 000

1,46

395 000

6 025 000

1,51

293 000

4 672 000

2,80

420 000

0,7

7 009 000

1,62

366 000

4 985 000

1,69

271 000

3 984 000

3,17

406 000

1,0

4 387 000

2,10

296 000

3 067 000

2,23

220 000

2 862 000

4,08

376 000

  1. Les ressources minérales contenues dans la fosse sont présentées selon le scénario de base à un seuil de coupure de 0,4 g/t Au à l’intérieur d’un tracé de fosse conceptuelle. Les valeurs présentées dans ce tableau, au-dessus et en dessous du seuil de coupure du scénario de base, ne devraient pas être confondues comme étant des estimations de ressources minérales. Ces valeurs sont présentées uniquement dans le but de montrer la sensibilité des estimations du bloc modèle à la sélection du seuil de coupure. Toutes les valeurs sont arrondies pour refléter l’exactitude relative de l’estimation; pour cette raison, les totaux pourraient ne pas correspondre à la somme des composantes.
  2. Tous les nombres ont été arrondis afin de refléter l’exactitude relative de l’estimation. Les composites ont été écrêtés lorsqu’approprié.

Le rapport technique conforme au Règlement 43-101 incluant la mise à jour des ressources minérales pour Granada dont il est question dans le présent communiqué est en voie de préparation par SGS et sera déposé sur SEDAR par Granada Gold dans les prochains jours.

Personnes qualifiées

Allan Armitage, Ph.D., P.Geo, et Daniel Leroux, M.Sc., géo., ont agi pour le compte de SGS en ce qui a trait à la mise à jour de l’estimation des ressources minérales à Granada, et sont des experts dans leurs domaines respectifs. M. Armitage cumule plus de 25 ans d’expérience dans le secteur des mines et métaux, principalement en exploration, en estimation de ressources et dans l’évaluation d’une grande variété de substances, en particulier l’or, les métaux de base et l’uranium au Canada. Il est membre de l’Association of Professional Geoscientists of Ontario (APGO). Daniel Leroux, ing., est directeur général et géologue sénior pour SGS Geostat. Il compte plus de 25 ans d’expérience dans le secteur des mines et métaux, principalement en exploration, en estimation de ressources et dans l’évaluation d’une grande variété de substances, en particulier l’or, les métaux de base et les diamants un peu partout dans le monde. M. Leroux est membre de l’Ordre des géologues du Québec (OGQ), de l’Association of Professional Geoscientists of Ontario (APGO) et de l’Association of Professional Engineers and Geoscientists of Saskatchewan (APEGS).

Tous les renseignements scientifiques et techniques contenus dans le présent communiqué ont été approuvés et vérifiés par Allan Armitage et Daniel Leroux, chacun étant une « personne qualifiée » indépendante de l’émetteur tel que défini dans le Règlement 43-101.

Claude Duplessis, P. Eng., de Goldminds Geoservices Inc., une firme-conseil spécialisée en géologie, environnement et exploitation minière, lequel est une personne qualifiée conformément aux dispositions du Règlement 43-101, a révisé et approuvé le contenu du présent communiqué.

À propos de Granada Gold Mine Inc.

Granada Gold Mine Inc. (anciennement Gold Bullion Development Corp.) développe la propriété aurifère Granada près de Rouyn-Noranda au Québec. La propriété englobe l’ancienne mine d’or de Granada, qui a produit plus de 50 000 onces d’or dans les années 1930, avant qu’un incendie ne détruise les installations en surface. La très prolifique Faille de Cadillac traverse la partie nord de la propriété. Plus de 50 millions d’onces d’or ont été produites au cours du dernier siècle le long de cette faille, qui s’étire de Val-d’Or à Rouyn-Noranda.

La Société a obtenu tous les permis requis pour la première phase d’exploitation minière, le « démarrage graduel »; les travaux de décapage ont d’ailleurs déjà débuté à cet effet. La Société mène aussi une campagne de forage d’exploration en vue d’accroître les ressources minérales sur la propriété. De plus amples renseignements sont disponibles au : www.granadagoldmine.com.

« Frank J. Basa »
Frank J. Basa, P. Eng.
Président et chef de la direction

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :

Frank J. Basa, P. Eng., président et chef de la direction, au : 1-819-797-4144 ou
Wayne Cheveldayoff, Communications, au : 416-710-2410 ou par courriel à l’adresse : waynecheveldayoff@gmail.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué. Ce communiqué peut renfermer des énoncés prospectifs incluant, sans s'y limiter, des commentaires portant sur le calendrier et le contenu des programmes de travaux à venir, les interprétations géologiques, l'obtention de titres de propriété, les procédés potentiels de récupération minérale, etc. Les énoncés prospectifs portent sur des évènements et des conditions futures et par conséquent, impliquent des risques et des incertitudes. Les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats présentement anticipés dans de tels énoncés.

© 2020 Granada Gold Mine Inc.
All rights reserved.
Disclaimer

Inscrivez-vous aux mises à jour par courriel