Communiqués de Presse

Related Documents

Rouyn-Noranda (Québec) – le 1er mars 2019 – Granada Gold Mine (TSX-V : GGM) (« Granada Gold » ou « GGM » ou la « Société ») a le plaisir de présenter une mise à jour de ses plans pour 2019 et des activités d’exploration et de mise en valeur prévues suivant la récente mise à jour de l’estimation des ressources sur son projet aurifère Granada à Rouyn-Noranda au Québec.

Le 13 février 2019, la Société a déposé sur SEDAR un rapport technique conforme au Règlement 43-101 portant sur la mise à jour de l’estimation des ressources délimitées dans une fosse et faisant état de 762 000 onces d’or dans les catégories des ressources mesurées et indiquées, en plus de 455 000 onces d’or dans la catégorie des ressources présumées.

Le rapport, intitulé « Granada Gold Project Mineral Resource Estimate Rouyn-Noranda, Quebec, Canada », a été préparé par SGS Canada Inc. et a pour but d’étayer l’estimation de ressources suivante :

Ressources actuelles : Estimation de ressources délimitées dans une fosse de 20191
CatégorieTonnesTeneur (g/t Au)Or contenu (oz)
Mesurées12 637 0001,02413 000
Indiquées9 630 0001,13349 000
M&I Total22 267 0001,06762 000
Présumées6 930 0002,04455 000

1 Seuil de coupure de 0,4 g/t Au; voir communiqué du 13 février 2019 pour les notes détaillées.

Frank J. Basa, P. Eng., président du conseil et chef de la direction de Granada Gold, a déclaré : « Ces nombres robustes confirment que nous avions raison de croire depuis longtemps aux mérites de cette propriété, et ils serviront de fondation pour nos prochains efforts. Nous avons l’intention de voir comment nous pourrions faire de Granada une opération minière à fort tonnage, et nous croyons que l’embellie des marchés miniers nous favorise en ce sens. »

Les auteurs du rapport, les personnes qualifiées indépendantes Allan Armitage, Ph. D., P. Geo., et Maxime Dupéré, B. Sc., P. Geo., concluent qu’il y a « un potentiel significatif de délimiter des ressources minérales supplémentaires et qu’il est justifié de poursuivre l’exploration. »

Les prochaines étapes pour GGM seront de continuer à bâtir l’inventaire de ressources minérales au-delà des ressources actuelles. La Société a lancé des travaux visant à ajouter des ressources par le biais de forages d’exploration. Les activités de mise en valeur seront initialement axées sur le processus d’évaluation des aspects économiques et techniques des ressources actuelles.

Activités d’exploration

La zone de cisaillement de Granada (« ZCG »), située à 1 kilomètre au sud de la prolifique Faille de Cadillac, englobe les ressources actuelles dans et autour de la mine historique de Granada, où environ 51 000 onces d’or ont été produites dans les années 1930. La ZCG est une zone de faille orientée est-ouest qui traverse la propriété sur toute sa longueur et qui englobe d’autres excavations minières historiques sur la propriété à l’est (Aukeko et Austin Rouyn).

Eric Owens, président de GGM, a déclaré : « Nos prochains efforts pour agrandir le gîte à Granada débuteront à proximité des ressources actuelles. Il y a aussi d’excellentes cibles ailleurs sur la propriété que nous avons hâte de tester. Nous espérons vous rencontrer à notre kiosque (#2738) lors du congrès de l’ACPE/PDAC la semaine prochaine pour en discuter plus en détail. »

Des plans ont été mis en place en vue d’enclencher la prochaine phase de forage dans le cadre d’un programme de 5 000 mètres; 75 % de ce programme sera concentré dans un secteur d’intérêt à proximité des ressources délimitées dans une fosse, dans le but d’accroître les ressources à faible profondeur (voir figure ci-dessous). Le secteur d’intérêt n’a pas été adéquatement vérifié par forage, mais des forages dispersés ont tout de même obtenu des résultats encourageants, dont des intersections de 10,0 mètres à une teneur de 2,01 g/t d’or et 28,5 mètres à une teneur de 0,51 g/t d’or.

Section longitudinale (vue vers le sud) montrant les blocs de ressources délimitées dans une fosse, ainsi que l’emplacement du secteur d’intérêt qui sera vérifié par forage et quelques résultats provenant d’intersections de forage antérieures.

Le reste du programme de forage comprendra trois sondages visant à vérifier la zone Nord (la cible « Genesis »), environ 750 mètres au nord de la zone de cisaillement de Granada. Ces sondages font suite au premier sondage foré dans cette zone, GR-18-04, à la fin de l’année 2018, qui avait recoupé un intervalle titrant 5,45 g/t Au sur 4 mètres, incluant 45,7 g/t Au sur 1,0 mètre (voir communiqué du 8 janvier 2019).

Les futurs programmes de forage auront pour but de vérifier les récents résultats prometteurs obtenus dans des sondages plus profonds situés sous les ressources délimitées dans une fosse : 8,39 g/t Au sur 6 mètres dans le sondage GR-18-03 et 8,15 g/t Au sur 3 mètres dans le sondage GR-18-01 (voir communiqué du 8 janvier 2019). La planification d’une campagne de forage intercalaire est aussi en cours en vue de convertir, plus tard cette année, les ressources présumées comprises dans les ressources actuelles délimitées dans une fosse en ressources indiquées.

La Société planifie également mettre en place un programme estival de cartographie géologique et de levés géophysiques dans le but d’identifier d’autres cibles aurifères sur la propriété et de mieux comprendre l’environnement géologique du gîte.

Activités de mise en valeur

GGM veut évaluer la rentabilité d’un projet de mine à fort tonnage à long terme en se basant sur les ressources actuelles présentées dans le tableau ci-dessus. Des propositions sont présentement examinées en vue de la réalisation d’études d’évaluation économique préliminaire (« EEP ») et de préfaisabilité (« EPF ») envisageant un modèle d’exploitation à ciel ouvert. Il est anticipé qu’il faudra compter 4 mois pour compléter l’EEP lorsque le feu vert aura été donné. L’EPF, quant à elle, devrait prendre 6 à 12 mois de plus et nécessitera de convertir les ressources présumées en ressources indiquées par le biais de forage intercalaire.

Par ailleurs, la Société détient aussi un permis d’exploitation minière lui permettant d’extraire jusqu’à 550 tonnes par jour (« tpj »), basé sur le modèle de fosse de démarrage plus petite (le « démarrage graduel » - voir communiqué du 6 mai 2014). La direction évalue présentement ses options en lien avec ce permis.

Pour en savoir plus à propos des activités de GGM, n’hésitez pas à venir nous voir au kiosque 2738 lors du congrès de l’ACPE/PDAC du 3 au 7 mars 2019.

Personnes qualifiées

Allan Armitage, Ph. D., P. Geo., de SGS Canada Inc., est la personne qualifiée indépendante conformément au Règlement 43-101 aux fins de l’estimation des ressources actuelles; il a révisé les passages pertinents du présent communiqué. Merouane Rachidi, P. Geo., Ph. D., et Claude Duplessis, P. Eng., de GoldMinds Geoservices Inc., sont des personnes qualifiées conformément au Règlement 43-101 aux fins de l’ensemble des activités sur le projet; ils ont révisé et approuvé le contenu du présent communiqué.

À propos de Granada Gold Mine Inc.

Granada Gold Mine Inc. est une société junior d’exploration aurifère canadienne qui possède un actif aurifère significatif, le projet aurifère Granada, situé dans le district minier de calibre mondial de Rouyn-Noranda au Québec. Le projet est adjacent à la prolifique Faille de Cadillac, une zone de faille de 300 kilomètres de long où plus de 120 millions d’onces d’or ont été produites au cours du dernier siècle. La Société continue de progresser vers son objectif de mener ce projet jusqu’à l’étape de la production minière.

Des renseignements supplémentaires sont disponibles à l’adresse : www.granadagoldmine.com.

« Frank J. Basa »

Frank J. Basa, P. Eng.
Chef de la direction et président du conseil

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :
Eric Owens, P. Geo., président, au : 1-416-509-5385 ou
Wayne Cheveldayoff, Communications, au : 416-710-2410 ou à l’adresse : waynecheveldayoff@gmail.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué. Ce communiqué peut renfermer des énoncés prospectifs incluant, sans s'y limiter, des commentaires portant sur le calendrier et le contenu des programmes de travaux à venir, les interprétations géologiques, l'obtention de titres de propriété, les procédés potentiels de récupération minérale, etc. Les énoncés prospectifs portent sur des évènements et des conditions futures et par conséquent, impliquent des risques et des incertitudes. Les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats présentement anticipés dans de tels énoncés.

© 2019 Granada Gold Mine Inc.
All rights reserved.
Disclaimer

Inscrivez-vous aux mises à jour par courriel