Communiqués de Presse

Related Documents

Le 14 janvier 2020 – Granada Gold Mine Inc. (TSX-V : GGM) (la « Société » ou « Granada Gold ») entreprendra un programme d’échantillonnage en vrac ce printemps ciblant les structures minéralisées à haute teneur exposées en surface. Le programme aura pour but d’évaluer la composante d’or natif dans les structures minéralisées. Un programme métallurgique avait été entrepris en 2012 aux installations de SGS Lakefield Gold Metallurgical Testing Group, en Ontario, et l’étude avait conclu, d’après les résultats de 29 échantillons composites, que la composante d’or natif variait de 29,6 % à 78 %, pour une moyenne de 54,0 % pouvant être récupéré par des méthodes simples de gravité (EEP conforme au Règlement 43-101 datée du 4 février 2013 avec une date d’effet au 21 décembre 2012).

Faits saillants :

  • Un échantillon en vrac d’un minimum de 50 tonnes à un maximum de 500 tonnes est proposé à ce stade en provenance des veines 1 et 2.
  • Au moins 6 trous seront forés par forage à percussion suivi d’une étape de fragmentation thermique afin d’accroître la taille de l’échantillon.
  • Les trous seront forés jusqu’à une profondeur de 5 à 12 mètres.
  • Les échantillons récupérés seront expédiés aux installations de Temiskaming Testing Laboratories à Cobalt, en Ontario, pour le traitement.

Frank J. Basa, P. Eng., président et chef de la direction de Granada Gold, a déclaré : « Le programme de forage en cours actuellement sera suivi par ces mini-campagnes d’échantillonnage en vrac afin d’arriver à une meilleure compréhension de la composante d’or natif. Le fait d’utiliser une foreuse à percussion suivie par une étape de fragmentation thermique permettra de minimiser la dilution de l’échantillon en vrac. »

« Si les résultats du sondage GR-19-A récemment publiés par la Société étaient pris en compte dans les paramètres de calcul du programme d’échantillonnage en vrac proposé, l’intervalle de 15 mètres partant de la surface présente une teneur de 21,71 g/t d’or. Le fait d’écrêter les teneurs élevées à 60 g/t résulte en une teneur potentielle ciblée, avant dilution, de 10,86 g/t d’or. Ces teneurs sont très comparables aux teneurs historiques de production et d’échantillonnage en vrac décrites ci-dessous », a ajouté Frank J. Basa, P. Eng.

Production et échantillons en vrac historiques* :

Granada Gold Mines (société des années 1930), entre 1930 et 1935, a extrait 164 816 tonnes de matériel minéralisé titrant 9,7 g/t d’or et 1,5 g/t d’argent avant que le concentrateur ne passe au feu. Le matériel minéralisé provenait principalement de la veine 2 et a été extrait sous terre.

Granada Resources, en 1994, a extrait un échantillon en vrac de 87 311 tonnes en surface titrant 5,17 g/t d’or dans la veine 1. Cet échantillon en vrac a généré 139 856 tonnes de roches stériles.

Granada Resources, en 1996, a extrait un échantillon en vrac de 22 095 tonnes en surface titrant 3,46 g/t d’or dans la veine 2. Cet échantillon en vrac a généré 4 309 tonnes de roches stériles.

*Les tonnages et les teneurs des échantillons en vrac divulgués ci-dessus sont extraits du rapport technique conforme au Règlement 43-101 daté du 13 février 2019 portant sur l’estimation des ressources minérales du projet aurifère Granada, Rouyn-Noranda, Québec, préparé par les personnes qualifiées Allan Armitage, Ph. D., P. Geo., et Maxime Dupéré, B. Sc., géo., tous deux de SGS Canada Inc. La Société n’a aucune raison de douter de la fiabilité de ces renseignements.

Personne qualifiée

Les renseignements techniques présentés dans ce communiqué ont été révisés par Claude Duplessis, P. Eng., de GoldMinds Geoservices Inc., membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec et personne qualifiée conformément aux dispositions du Règlement 43-101.

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

Tous les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse standard avec tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme, ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur une fraction de 50 grammes aux installations d’ALS Laboratories à Val-d’Or (Québec), à Thunder Bay ou à Sudbury (Ontario), ou à Vancouver (Colombie-Britannique). La méthode d’analyse par tamisage métallique est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or visible. Tous les échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments par la méthode Aqua Regia-ICP-AES aux installations d’ALS Laboratories. Le programme de forage, les protocoles d’assurance-qualité et de contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont inclus avec chaque 12 échantillons à des fins d’AQ/CQ dans le cadre du présent programme, en plus des protocoles d’AQ/CQ du laboratoire.

À propos de Granada Gold Mine Inc.

Granada Gold Mine Inc. poursuit le développement de la propriété aurifère Granada près de Rouyn-Noranda au Québec. Environ 120 000 mètres de forage ont été complétés sur la propriété jusqu’à présent, ciblant principalement la zone LONG Bars en extension, laquelle s’étend sur une distance latérale de 2 kilomètres d’est en ouest, le long d’une structure potentiellement minéralisée de 5,5 kilomètres. Seulement 20 % de la propriété a été exploré jusqu’à présent. La très prolifique Faille de Cadillac, d’où plus de 75 millions d’onces d’or ont été produites au cours du dernier siècle, traverse la partie nord de la propriété Granada.

L’estimation des ressources minérales délimitées dans une fosse à Granada, divulguée dans un communiqué publié le 13 février 2019 et préparée par une personne qualifiée indépendante de SGS, se présente comme suit :

CatégorieTonnesTeneur
(g/t Au)
Or contenu
(oz)
Mesurées12 637 0001,02413 000
Indiquées9 630 0001,13349 000
Mesurées et indiquées22 267 0001,06762 000
Présumées6 930 0002,04455 000

(Rapport technique conforme au Règlement 43-101 daté du 13 février 2019 portant sur l’estimation des ressources minérales du projet aurifère Granada, Rouyn-Noranda, Québec)

La viabilité économique de ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n’a pas été démontrée. Un niveau de confiance plus faible est accordé aux ressources minérales présumées qu’aux ressources minérales mesurées et indiquées, de telle sorte qu’elles ne doivent pas être converties en réserves minérales. Il est toutefois raisonnable de s’attendre à ce que la majorité des ressources minérales présumées puissent éventuellement être converties en ressources minérales indiquées en poursuivant l’exploration.

+ Les ressources minérales délimitées dans une fosse sont présentées selon un seuil de coupure de 0,4 g/t Au à l’intérieur d’un tracé de fosse conceptuelle. Les seuils de coupure sont basés sur un prix de l’or de 1 300 $ US l’once, un taux de change de 0,76 $ US et un taux de récupération de l’or de 95 %.

La Société est en possession de tous les permis requis pour entreprendre la première phase d’exploitation minière, le « démarrage graduel », qui permettrait à la Société d’extraire jusqu’à 550 tonnes par jour. De plus amples renseignements sont disponibles au www.granadagoldmine.com.

« Frank J. Basa »

Frank J. Basa, P. Eng.
Président et chef de la direction

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :
Frank J. Basa, P. Eng., président et chef de la direction, au : 1-819-797-4144 ou
Wayne Cheveldayoff, Communications, au : 416-710-2410 ou à l’adresse : waynecheveldayoff@gmail.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué. Ce communiqué peut renfermer des énoncés prospectifs incluant, sans s'y limiter, des commentaires portant sur le calendrier et le contenu des programmes de travaux à venir, les interprétations géologiques, l'obtention de titres de propriété, les procédés potentiels de récupération minérale, etc. Les énoncés prospectifs portent sur des évènements et des conditions futures et par conséquent, impliquent des risques et des incertitudes. Les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats présentement anticipés dans de tels énoncés.

© 2021 Granada Gold Mine Inc.
All rights reserved.
Disclaimer

Inscrivez-vous aux mises à jour par courriel