Communiqués de Presse

Related Documents

Le 23 mars 2021, Rouyn-Noranda (Québec). Granada Gold Mine Inc. (TSX-V : GGM) (la « Société » ou « Granada Gold ») a le plaisir d’annoncer la découverte significative de scandium (Sc), de rubidium (Rb) et de césium (Cs) sur le grand claim de la propriété de la mine d’or Granada au Québec, Canada.

Les résultats sont préliminaires et les carottes de forage n’ont pas encore été analysées sur toute la longueur des deux sondages forés au nord du grand claim. La Société a rencontré des faciès inhabituels de roches altérées qui ont été échantillonnés sur certaines sections du carottage. Les portions minéralisées du carottage ont été analysées pour 56 métaux. D’autres résultats d’analyse restent à venir. Des sections des sondages GR-20-20 et GR-20-22 ont été échantillonnées et les résultats d’analyse pour le sondage GR-20-22 restent à venir. En se basant sur les récents résultats obtenus pour les intervalles échantillonnés, les intervalles résiduels seront aussi analysés pour obtenir un portrait plus complet.

Voici les faits saillants du sondage GR-20-20 :

  • 13,5 ppm Cs, 101,8 ppm Rb, 21,0 ppm Sc sur 12,0 mètres de 351,0 mètres à 363,0 mètres
  • 3,5 ppm Cs, 69,1 ppm Rb, 13,8 ppm Sc sur 98,0 mètres de 451,0 mètres à 549,0 mètres
  • 1,1 ppm Cs, 42,1 ppm Rb, 12,2 ppm Sc sur 15,0 mètres de 573,0 mètres à 588,0 mètres

Les longueurs dans l’axe de forage représentent environ 40 pour cent de l’épaisseur réelle.

La valeur potentielle des terres rares et des métaux alcalins par ppm en dollars américains est indiquée ci-dessous :

  • Césium (Cs) : 63 $ US par ppm
  • Rubidium (Rb) : 16,08 $ US par ppm
  • Scandium (Sc) : 186 $ US par ppm
  • Or (Au) : 56 $ US par ppm
  • Argent (Ag) : 0,84 $ US par ppm

Sources des prix des substances :

  • Institut des terres rares et des métaux stratégiques
  • Rapports 2021 et 2020 du USGS
  • Alfa Aesar

La Société est rassurée par le fait que les résultats significatifs proviennent de 2 laboratoires indépendants, puisque des carottes de forage de calibre NQ provenant des sondages GR-20-20 et GR-20-22 ont été analysées chez ALS, et des carottes de forage de calibre NQ du sondage GR-20-22 ont été analysées chez SGS.

La Société procèdera à un échantillonnage des sondages en entier afin de permettre la divulgation des longueurs minéralisées avec des teneurs associées, ainsi qu’à une étude minéralogique puisque les teneurs d’intérêt ne se limitent pas à une seule unité géologique.

Les coordonnées de ces sondages ont été établies à l’aide d’un GPS portable et les collets seront arpentés au printemps.

GR-20-20 : 645 968 E, 5 339 544 N, 292Z, azimut 183N, pendage -86 et longueur 588 m
GR-20-22 : 647 624 E, 5 339 218 N, 291Z, azimut 360N, pendage -65 et longueur 1 600 m

AQ/CQ

L’insertion de blancs et de matériaux de référence par l’équipe technique du programme était ciblée pour l’or. Toutefois, les résultats d’AQ/CQ des deux laboratoires pour ces éléments anomaux sont conformes aux valeurs attendues, permettant donc la divulgation publique de ces valeurs.

Personne qualifiée

Les renseignements techniques présentés dans ce communiqué ont été révisés par Claude Duplessis, P. Eng., de GoldMinds Geoservices Inc., membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec et personne qualifiée conformément aux dispositions du Règlement 43-101.

Césium

Le césium métal est utilisé pour fabriquer des composés de césium et potentiellement dans les cellules photoélectriques. Le bromure de césium est utilisé dans les détecteurs infrarouges, les composantes optiques, les cellules photoélectriques, les scintillomètres et les spectrophotomètres. Le carbonate de césium est utilisé dans l’alkylation de composés organiques et dans les dispositifs de conversion d’énergie comme les piles à combustible, les génératrices magnéto-hydrodynamiques et les cellules solaires à polymères. Le chlorure de césium est utilisé dans les applications de chimie analytique en tant que réactif, dans les soudures à haute température, comme intermédiaire dans la production de césium métal, en centrifugation isopycnique, comme radioisotope en médecine nucléaire, comme insectifuge dans des applications agricoles et dans les verres spécialisés. L’hydroxyde de césium est utilisé comme électrolyte dans les piles de stockage alcalines. L’iodure de césium est utilisé dans les équipements de fluoroscopie—les spectromètres infrarouges à transformée de Fourier—comme luminophore d’entrée dans les tubes d’intensification des radiographies, et dans les scintillateurs. Le nitrate de césium est utilisé comme colorant et agent d’oxydation dans l’industrie pyrotechnique, le craquage dans l’industrie pétrolière, dans les scintillomètres et dans les luminophores à rayon X. Le sulfate de césium est soluble dans l’eau et serait principalement utilisé dans le traitement de l’eau, les piles à combustible et pour améliorer la qualité optique d’instruments scientifiques.

Rubidium (métal alcalin)

Les applications du rubidium et de ses composés comprennent la recherche biomédicale, l’électronique, les verres spécialisés et la pyrotechnie. Les verres spécialisés sont le marché le plus important pour le rubidium. En effet, le carbonate de rubidium est utilisé pour réduire la conductivité électrique, ce qui améliore la stabilité et la durabilité des réseaux de télécommunications à fibre optique. Les applications biomédicales comprennent les sels de rubidium utilisés comme agent antichoc et dans le traitement de l’épilepsie et des désordres thyroïdiens; le rubidium-82, un isotope radioactif utilisé comme traceur de la circulation sanguine en imagerie tomographique par émission de positrons; et le chlorure de rubidium, utilisé comme antidépresseur. Les atomes de rubidium sont utilisés en recherche universitaire, notamment pour le développement d’appareils informatiques basés sur la mécanique quantique, une future application qui pourrait potentiellement amener une consommation relativement élevée de rubidium. La recherche en informatique quantique utilise des atomes de rubidium ultrafroids dans différentes applications. Les ordinateurs quantiques, qui ont la capacité d’effectuer des tâches informatiques plus complexes que les ordinateurs traditionnels en calculant simultanément deux états quantiques, devraient arriver à l’étape du prototype d’ici 2025. Les propriétés photoémettrices du rubidium le rendent utile pour les générateurs de signaux électriques dans les détecteurs de mouvement, les dispositifs de vision nocturne, les cellules photoélectriques (panneaux solaires) et les tubes photomultiplicateurs. Le rubidium est utilisé comme oscillateur de référence-fréquence-résonance atomique pour la synchronisation des réseaux de télécommunications, jouant un rôle primordial dans les systèmes de positionnement global. Les feldspaths riches en rubidium sont utilisés dans les applications céramiques pour les bougies d’allumage et les isolants électriques en raison de leur constante diélectrique élevée. L’hydroxyde de rubidium est utilisé dans les feux d’artifice, pour oxyder les mélanges d’autres éléments et produire des teintes violettes (source : USGS).

Scandium (terre rare)

Un produit minéral stratégique dans la province de Québec, tel qu’indiqué dans la politique de mise en valeur des minéraux critiques et stratégiques du gouvernement du Québec en appui au plan pour une économie verte.

À propos de Granada Gold Mine Inc.
Granada Gold Mine Inc. poursuit le développement de la propriété aurifère Granada près de Rouyn-Noranda au Québec. Environ 120 000 mètres de forage ont été complétés sur la propriété jusqu’à présent, ciblant principalement la zone LONG Bars en extension, laquelle s’étend sur une distance latérale de 2 kilomètres d’est en ouest, le long d’une structure potentiellement minéralisée de 5,5 kilomètres. La très prolifique Faille de Cadillac, d’où plus de 75 millions d’onces d’or ont été produites au cours du dernier siècle, traverse la partie nord de la propriété Granada, mais n’est pas nécessairement représentative de la minéralisation encaissée sur la propriété de la Société.

La zone de cisaillement de Granada et la zone de cisaillement Sud englobent, selon une cartographie historique détaillée et les résultats de forage historiques et actuels, jusqu’à 22 structures minéralisées sur une distance de plus de cinq kilomètres et demi selon un axe est-ouest. Trois de ces structures ont été exploitées historiquement à partir de quatre puits et trois fosses à ciel ouvert. Les teneurs souterraines historiques étaient de 8 à 10 grammes par tonne d’or provenant de deux puits creusés jusqu’à 236 m et 498 m, tandis que les teneurs dans les fosses variaient de 3,5 à 5 grammes par tonne d’or.

Ressources minérales mises à jour

La mise à jour des ressources sur le projet aurifère Granada de la Société à Rouyn-Noranda, Québec, a été estimée par SGS Canada et décrite dans un communiqué publié le 29 janvier 2021. Le rapport final a été déposé le 15 mars 2021 avec une date d’effet au 15 décembre 2020. Le rapport technique conforme au Règlement 43-101 est intitulé « Granada Gold Project Mineral Resource Estimate Update, Rouyn-Noranda, Quebec, Canada » et a été rédigé par Yann Camus, ing., et Maxime Dupéré, B. Sc., géo., tous deux de SGS Canada Inc.

Estimation des ressources minérales révisée selon un nouveau scénario de base, détaillant la portion exploitable par fosse et la portion souterraine

TypeCatégorieTonnesAu (g/t)Onces d’or
Exploitables par fosseMesurées13 756 0001,89228 000
Indiquées1 357 0002,55111 000
Mesurées et indiquées5 113 0002,06339 000
Présumées34 00011,2912 000
SouterrainesMesurées37 0004,225 000
Indiquées807 0004,02104 000
Mesurées et indiquées844 0004,03109 000
Présumées1 244 0006,33253 000
  1. Les teneurs de coupure sont basées sur un prix de l’or de 1 600 $ US par once, un taux de change de 0,76 $ US = 1 $ CA, et un taux de récupération de l’or de 93 %.
  2. Les ressources minérales délimitées dans une fosse sont présentées selon un seuil de coupure de 0,9 g/t Au, à l’intérieur d’un tracé de fosse conceptuelle.
  3. Les ressources minérales souterraines sont présentées selon un seuil de coupure de 3,0 g/t Au, au sein de volumes raisonnablement exploitables.

La Société est en possession de tous les permis miniers requis pour entreprendre la première phase d’exploitation minière, le « démarrage graduel », qui permettrait à la Société d’extraire jusqu’à 550 tonnes par jour. De plus amples renseignements sont disponibles au : www.granadagoldmine.com.

« Frank J. Basa »

Frank J. Basa, P. Eng.
Président et chef de la direction

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :
Frank J. Basa, P. Eng., président et chef de la direction, au : 1-819-797-4144 ou
Wayne Cheveldayoff, Communications, au : 416-710-2410 ou à l’adresse : waynecheveldayoff@gmail.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué. Ce communiqué peut renfermer des énoncés prospectifs incluant, sans s'y limiter, des commentaires portant sur le calendrier et le contenu des programmes de travaux à venir, les interprétations géologiques, l'obtention de titres de propriété, les procédés potentiels de récupération minérale, etc. Les énoncés prospectifs portent sur des évènements et des conditions futures et par conséquent, impliquent des risques et des incertitudes. Les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats présentement anticipés dans de tels énoncés.

© 2021 Granada Gold Mine Inc.
All rights reserved.
Disclaimer

Inscrivez-vous aux mises à jour par courriel