Communiqués de Presse

Related Documents

Le 12 mai 2021, Rouyn-Noranda (Québec). Granada Gold Mine Inc. (TSX-V : GGM) (la « Société » ou « Granada Gold ») a le plaisir d’annoncer que le sondage GR-20-22 a été foré jusqu’à une profondeur de 1 626 mètres sur le grand claim de la propriété de la mine d’or Granada au Québec, Canada.

Les résultats sont préliminaires et les carottes de forage n’ont pas encore été analysées sur toute la longueur des deux sondages forés au nord du grand claim. La Société a rencontré des faciès inhabituels de roches altérées qui ont été échantillonnés sur certaines sections du carottage. Les portions minéralisées du carottage ont été analysées pour 56 métaux. D’autres résultats d’analyse restent à venir. Initialement, des sections des sondages GR-20-20 et GR-20-22 ont été échantillonnées. La Société a reçu des résultats d’analyse préliminaires pour le sondage GR-20-22. En se basant sur les récents résultats obtenus pour les intervalles échantillonnés, les intervalles résiduels sont en voie de préparation et seront expédiés pour analyse afin de brosser un portrait plus complet.

Faits saillants du sondage GR-20-22 en date d’aujourd’hui :

  • 21 zones minéralisées distinctes ont été rencontrées.
  • La longueur des zones varie entre 177 mètres et 2,8 mètres dans l’axe de forage.
  • Les terres rares et les métaux alcalins d’intérêt identifiés jusqu’à présent sont : césium (Cs), rubidium (Rb), scandium (Sc), zirconium (Zr), cérium (Ce), gallium (Ga), hafnium (Hf), néodyme (Nd) et strontium (Sr). D’autres éléments pourraient s’ajouter à la liste.

Faits saillants d’une sélection d’intersections de forage :

LongueurDeÀ  Cs  Rb  Sc  Zr  Ce  Ga  Hf  Nd   Sr
mètresmètresmètresppmppmppmppmppmppmppmppmppm
            
53,0 ( I )1053,01106,56,55340,2   0,96724,3123,032,518,334,4150,9
            
35,0 ( II )1291,01326,06,56144,79,03301,5121,419,737,7653,61285,4
            
30,0 ( III )1596,01626,04,8383,414,8161,767,820,44,3531,3489,3

L’épaisseur réelle des intersections n’est pas connue pour l’instant.

Les résultats d’analyse complets pour les 21 intersections de forage actuelles sont disponibles sur le site web de GGM (tableau des intervalles d’ETR).

Utilisations et gammes de prix des terres rares et des métaux alcalins sur les marchés

Le césium est utilisé pour fabriquer du verre optique spécial, comme catalyseur, dans les tubes à vide et les équipements de surveillance radiologique. L’un des usages les plus importants est dans l’horloge à césium ou horloge atomique (Royal Society of Chemistry). Son prix est de 68 100 $ US par kilogramme (Mineral Commodity Summaries 2019).

Les propriétés photoémettrices du rubidium le rendent utile pour les générateurs de signaux électriques dans les détecteurs de mouvement, les dispositifs de vision nocturne, les cellules photoélectriques (panneaux solaires) et les tubes photomultiplicateurs. Le rubidium est utilisé comme oscillateur de référence-fréquence-résonance atomique pour la synchronisation des réseaux de télécommunications, jouant un rôle primordial dans les systèmes de positionnement global. Son prix est de 15 500 $ US par kilogramme (USGS Mineral Commodity Summaries 2019).

Le scandium est l’un des éléments naturels les plus coûteux. Les prix pour du scandium pur à 99,99 % (RE : 99 % min. | Sc/TREM : 99,99 % min.) fluctuent entre 7 000 $ US et 20 000 $ US par kilogramme depuis la dernière décennie. Bien sûr, en raison de la quantité limitée de scandium produit dans le monde et du marché restreint pour cet élément, on voit également une grande gamme de prix offerts pour ce métal à tout moment (strategic-metal.com et communication téléphonique du 10 mai 2021). Les applications du scandium n’ont été développées que dans les années 1970, lorsque les effets positifs du scandium sur les alliages d’aluminium ont été découverts, et son utilisation dans ces alliages demeure la seule application majeure.

Les principaux consommateurs de zirconium métal sont les industries des procédés chimiques et de l’énergie nucléaire (USGS zirconium-hafnium.pdf). Son prix est de 37,1 $ US par kilogramme (Shanghai Metals Market).

Le cérium métal est utilisé dans les briquets au ferrocérium pour ses propriétés pyrophoriques. Le phosphore YAG enrichi au cérium est utilisé conjointement avec les diodes électroluminescentes bleues pour produire de la lumière blanche dans la plupart des sources de lumière blanche à DEL commerciales. Son prix est de 4,71 $ US par kilogramme (Shanghai Metals Market, cerium).

Le gallium sous forme d’arséniure est utilisé pour fabriquer des dispositifs tels que des circuits intégrés à hyperfréquence, des circuits intégrés monolithiques à hyperfréquence, des diodes électroluminescentes infrarouges, des diodes laser, des cellules photovoltaïques et des fenêtres optiques. Son prix est de 534,4 $ US par kilogramme (kitco.com strategic-metals).

Le hafnium métal est principalement utilisé dans les superalliages. Son prix est de 1 347,4 $ US par kilogramme (kitco.com strategic-metals).

Le néodyme est un composant des alliages utilisés pour fabriquer des super-aimants au néodyme—de puissants aimants permanents. Ces aimants sont couramment employés dans des produits tels que les microphones, les haut-parleurs professionnels, les écouteurs intra-auriculaires, les moteurs électriques à courant continu de haute performance et les disques durs d’ordinateurs, là où un aimant de faible masse (ou volume) ou de fort champ magnétique est requis. De plus grands aimants au néodyme sont utilisés dans les moteurs électriques à haute puissance par rapport à leur poids (par exemple dans les véhicules hybrides) et les génératrices (par exemple les génératrices électriques d’éoliennes ou d’avions). Son prix est de 118,5 $ US par kilogramme (kitco.com strategic-metals).

Le strontium est utilisé dans la production d’aimants en ferrite et dans l’affinage du zinc. Les peintures et les plastiques modernes qui brillent dans le noir contiennent de l’aluminate de strontium (Royal Society of Chemistry - Strontium). Son prix est de 6,68 $ US par kilogramme (https://en.institut-seltene-erden.de/current-prices-of-strategic-metals/).

Gammes de valeurs équivalentes des intersections de forage

Des gammes de valeurs équivalentes pour les intersections (I), (II), et (III) ont été calculées en excluant le césium et le rubidium puisqu’aucun marché actif pour ces métaux n’a pu être identifié à l’heure actuelle. Leur inclusion dans les gammes de valeurs équivalentes présenterait des valeurs de 404,8 et 5 273,1 $ US par tonne de césium et de rubidium respectivement pour l’intersection (I). À titre comparatif, ceci correspondrait à des valeurs en équivalent or de 6,83 et 89,0 g/t sur 53 mètres respectivement.

La gamme de valeurs équivalentes pour l’intersection (I) est de 80,8 à 93,8 $ US par tonne, ce qui correspond, en équivalent or, à des valeurs de 1,36 g/t à 1,58 g/t sur 53 mètres, puisque le prix de l’or est de 59,24 $ US par gramme (https://www.jmbullion.com/charts/gold-price/).

La gamme de valeurs équivalentes pour l’intersection (II) est de 110,9 à 228,3 $ US par tonne, ce qui correspond, en équivalent or, à des valeurs de 1,87 g/t à 3,85 g/t sur 35 mètres.

La gamme de valeurs équivalentes pour l’intersection (III) est de 133,6 à 326,0 $ US par tonne, ce qui correspond, en équivalent or, à des valeurs de 2,25 g/t à 5,50 g/t sur 30 mètres.

Dix autres terres rares et/ou métaux alcalins restent à intégrer aux gammes de valeurs équivalentes.

Actuellement, l’or est extrait du sous-sol à partir de teneurs de 2 g/t d’or en Ontario, Canada (https://miningdataonline.com/property/1484/Young-Davidson-Mine.aspx#Geology).

Granada Gold cible une teneur en or souterraine de 4 g/t sur une largeur d’exploitation de 1,5 à 2 mètres.

Traitement et affinage des terres rares et des métaux alcalins

Il est possible d’extraire, de broyer, de séparer et de purifier ces éléments par des méthodes conventionnelles sur un seul et même site, sans générer de rejets. À titre d’exemple, la mine Mountain Pass en Californie, États-Unis, est présentement en exploitation et produit des métaux de terres rares.

« La découverte de terres rares et de métaux alcalins à Granada a eu lieu dans le cadre de notre programme de forage profond pour l’or, ciblant la zone aurifère définie inclinée à 50 degrés vers le nord, en direction de la célèbre Faille de Cadillac. La profondeur ciblée pour le prolongement de la minéralisation aurifère dans le nord du grand claim est d’environ 2 500 mètres », a déclaré Frank J. Basa, P. Eng. « Le forage d’expansion à 1,6 kilomètre, le long de la Faille de Cadillac, pourrait potentiellement rencontrer une zone massive de minéralisation en terres rares et en métaux alcalins qui reste à découvrir et qui aurait un impact considérable sur la valeur de notre propriété. La Société dispose de 5,5 kilomètres d’étendue latérale est-ouest à explorer le long de la Faille de Cadillac. Les résultats de forage obtenus jusqu’à présent sont exceptionnellement encourageants. »

La Société prend des mesures pour caractériser les minéraux qui hébergent ces éléments. Des échantillons ont été expédiés aux installations de SGS Minerals en Ontario pour des analyses minéralogiques avancées, sous la direction de Tassos Grammatikopoulos, minéralogiste chez SGS Lakefield Research.

Les résultats obtenus jusqu’à présent proviennent des laboratoires indépendants SGS où les échantillons de carottes de forage de calibre NQ du sondage GR-20-22 ont été analysées. La Société procèdera à un échantillonnage du sondage en entier afin de permettre la divulgation des longueurs minéralisées avec des teneurs associées, ainsi qu’une étude minéralogique puisque les teneurs d’intérêt ne se limitent pas à une seule unité géologique.

Les coordonnées du sondage ont été établies à l’aide d’un GPS portable et le collet sera arpenté au printemps.

GR-20-22 : 647 624 E, 5 339 218 N, 291 Z, azimut 360N, pendage -65 et longueur 1 626 m

AQ/CQ

Les blancs et les matériaux de référence insérés par l’équipe technique du programme étaient conformes aux valeurs attendues. Les résultats d’AQ/CQ du laboratoire pour ces éléments anomaux sont conformes aux valeurs attendues, permettant donc la divulgation publique de ces valeurs.

Personne qualifiée

Les renseignements techniques présentés dans ce communiqué ont été révisés par Claude Duplessis, P. Eng., de GoldMinds Geoservices Inc., membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec et personne qualifiée conformément aux dispositions du Règlement 43-101.

À propos de Granada Gold Mine Inc.

Granada Gold Mine Inc. poursuit le développement de la propriété aurifère Granada près de Rouyn-Noranda au Québec. Environ 120 000 mètres de forage ont été complétés sur la propriété jusqu’à présent, ciblant principalement la zone LONG Bars en extension, laquelle s’étend sur une distance latérale de 2 kilomètres d’est en ouest, le long d’une structure potentiellement minéralisée de 5,5 kilomètres. La très prolifique Faille de Cadillac, d’où plus de 75 millions d’onces d’or ont été produites au cours du dernier siècle, traverse la partie nord de la propriété Granada, mais n’est pas nécessairement représentative de la minéralisation encaissée sur la propriété de la Société.

La zone de cisaillement de Granada et la zone de cisaillement Sud englobent, selon une cartographie historique détaillée et les résultats de forage historiques et actuels, jusqu’à 22 structures minéralisées sur une distance de plus de cinq kilomètres et demi selon un axe est-ouest. Trois de ces structures ont été exploitées historiquement à partir de quatre puits et trois fosses à ciel ouvert. Les teneurs souterraines historiques étaient de 8 à 10 grammes par tonne d’or provenant de deux puits creusés jusqu’à 236 m et 498 m, tandis que les teneurs dans les fosses variaient de 3,5 à 5 grammes par tonne d’or.

Ressources minérales mises à jour

La mise à jour des ressources sur le projet aurifère Granada de la Société à Rouyn-Noranda, Québec, a été estimée par SGS Canada et décrite dans un communiqué publié le 29 janvier 2021. Le rapport final a été déposé le 15 mars 2021 avec une date d’effet au 15 décembre 2020. Le rapport technique conforme au Règlement 43-101 est intitulé « Granada Gold Project Mineral Resource Estimate Update, Rouyn-Noranda, Quebec, Canada » et a été rédigé par Yann Camus, ing., et Maxime Dupéré, B. Sc., géo., tous deux de SGS Canada Inc.

Estimation des ressources minérales révisée selon un nouveau scénario de base, détaillant la portion exploitable par fosse et la portion souterraine

TypeCatégorieTonnesAu (g/t)Onces d’or
Exploitables par fosseMesurées13 756 0001,89228 000
Indiquées1 357 0002,55111 000
Mesurées et indiquées5 113 0002,06339 000
Présumées34 00011,2912 000
SouterrainesMesurées37 0004,225 000
Indiquées807 0004,02104 000
Mesurées et indiquées844 0004,03109 000
Présumées1 244 0006,33253 000
  1. Les teneurs de coupure sont basées sur un prix de l’or de 1 600 $ US par once, un taux de change de 0,76 $ US = 1 $ CA, et un taux de récupération de l’or de 93 %.
  2. Les ressources minérales délimitées dans une fosse sont présentées selon un seuil de coupure de 0,9 g/t Au, à l’intérieur d’un tracé de fosse conceptuelle.
  3. Les ressources minérales souterraines sont présentées selon un seuil de coupure de 3,0 g/t Au, au sein de volumes raisonnablement exploitables.

La Société est en possession de tous les permis miniers requis pour entreprendre la première phase d’exploitation minière, le « démarrage graduel », qui permettrait à la Société d’extraire jusqu’à 550 tonnes par jour. De plus amples renseignements sont disponibles au : www.granadagoldmine.com.

« Frank J. Basa »

Frank J. Basa, P. Eng.
Président et chef de la direction

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :
Frank J. Basa, P. Eng., président et chef de la direction, au : 1-819-797-4144 ou
Wayne Cheveldayoff, Communications, au : 416-710-2410 ou à l’adresse : waynecheveldayoff@gmail.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué. Ce communiqué peut renfermer des énoncés prospectifs incluant, sans s'y limiter, des commentaires portant sur le calendrier et le contenu des programmes de travaux à venir, les interprétations géologiques, l'obtention de titres de propriété, les procédés potentiels de récupération minérale, etc. Les énoncés prospectifs portent sur des évènements et des conditions futures et par conséquent, impliquent des risques et des incertitudes. Les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats présentement anticipés dans de tels énoncés.

© 2021 Granada Gold Mine Inc.
All rights reserved.
Disclaimer

Inscrivez-vous aux mises à jour par courriel