Communiqués de Presse

Related Documents

Le 10 mai 2022, Rouyn-Noranda (Québec), Granada Gold Mine Inc. (TSX-V : GGM) (la « Société » ou « Granada Gold ») a le plaisir d’annoncer une teneur à l’analyse de 4,33 grammes d’or par tonne pour son échantillon en vrac de 500 tonnes prélevé en surface en 2020.

FAITS SAILLANTS :

  • Un échantillon en vrac de 500 tonnes de minéralisation et un échantillon en vrac de 900 tonnes de roches stériles ont été prélevés en surface en 2020
  • Un composite de 10,5 tonnes a été préparé à partir de l’échantillon en vrac minéralisé de 500 tonnes
  • L’échantillon composite de 10,5 tonnes a été concassé, broyé et tamisé à 20 mesh pour s’assurer qu’aucun or visible ne soit présent dans l’échantillon testé.

Frank J. Basa, P. Eng., président et chef de la direction de Granada Gold, a déclaré : « L’échantillon en vrac confirme les résultats de forage près de la surface ainsi que le potentiel pour un scénario d’exploitation minière par fosse à ciel ouvert à plus haute teneur. Les teneurs plus élevées se traduisent en des coûts de traitement plus bas par once et des dépenses en immobilisations moins importantes pour une usine de traitement. L’échantillon en vrac a livré une teneur en or plus élevée que la teneur de 2 g/t actuellement ciblée pour l’exploitation à ciel ouvert. »

L’échantillon en vrac de 500 tonnes a été prélevé à 400 mètres à l’est de la fosse #1 dans la structure de la veine no1, qui s’étend sur 5,2 kilomètres selon un axe est-ouest. Historiquement, la veine no1 a été exploitée sous terre dans les années 1930, à 9-10 grammes d’or par tonne, puis exploitée dans une fosse à ciel ouvert en 1993-94 à 5,17 grammes d’or par tonne suivant l’extraction de 87 000 tonnes, puis à nouveau en 1996 à 3,46 grammes d’or par tonne suivant l’extraction de 22 095 tonnes.

RÉSULTATS D’ANALYSE DE L’ÉCHANTILLON EN VRAC

Le matériel tamisé à - 20 mesh a été passé au travers de la tour d’échantillonnage aux installations de Temiskaming Testing Laboratory (TTL) à Cobalt en Ontario. Cinq super sacs ont été échantillonnés en prélevant quatre échantillons de chaque super sac pour analyse. Des duplicatas d’analyse ont été effectués pour un échantillon par super sac. Le tableau ci-dessous présente les résultats d’analyse de ces échantillons. Aucun or visible n’a été récupéré du traitement de la fraction - 20 mesh de l’échantillon en vrac. De l’or visible était présent toutefois dans le matériel à + 20 mesh. À ce stade-ci de l’évaluation de l’échantillon minéralisé de surface, la Société évalue la teneur du matériel en l’absence de tout or visible à haute teneur. Il a été estimé, en fonction des résultats d’essais métallurgiques, que près de 50 pour cent de l’or à Granada est présent sous forme d’or natif (rapport technique conforme au Règlement 43-101 sur la mise à jour de l’estimation de ressources minérales du 15 mars 2021).

Tableau 1. Résultats d’analyse pour la fraction - 20 mesh de l’échantillon en vrac

Numéro
d’échantillon
Source de l’échantillonAu par AA (g/t)
OSLSR007-1Sac #006-15,176
OSLSR007-1DUP4,795
OSLSR007-23,949
OSLSR007-34,562
OSLSR007-42,558
OSLSR007-5Sac #006A-110,197
OSLSR007-5DUP9,052
OSLSR007-613,003
OSLSR007-79,693
OSLSR007-83,621
OSLSR007-9Sac #007-14,199
OSLSR007-102,858
OSLSR007-113,249
OSLSR007-122,294
OSLSR007-13Sac #008-13,210
OSLSR007-13DUP3,063
OSLSR007-142,850
OSLSR007-152,661
OSLSR007-163,397
OSLSR007-17Sac #009-11,246
OSLSR007-181,352
OSLSR007-191,341
OSLSR007-201,237

 

LOCALISATION DU SITE D’ÉCHANTILLONNAGE EN VRAC

Personne qualifiée

Les renseignements techniques présentés dans ce communiqué ont été révisés par Frank J. Basa, P. Eng., membre de l’Ordre des ingénieurs de l’Ontario et personne qualifiée conformément aux dispositions du Règlement 43-101.

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

Les sous-échantillons et les duplicatas ont été traités aux installations de TTL. Les échantillons étaient de 1 kg chacun. Chaque échantillon a été divisé, et 500 grammes ont été pulvérisés à - 200 mesh, puis une prise de 30 grammes a été utilisée pour l’analyse par pyroanalyse avec fini par AA. La procédure inclut des blancs et des échantillons de référence, dont les résultats sont conformes aux résultats attendus, de telle sorte que les résultats peuvent être divulgués publiquement. Les protocoles d’assurance-qualité et de contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont inclus avec chaque 20 échantillons à des fins d’AQ/CQ dans le cadre du présent programme, en plus des protocoles d’AQ/CQ du laboratoire.

Localisation

Le projet aurifère Granada est situé dans un district minier bien établi, à 5 km au sud de Rouyn-Noranda, adjacent à la prolifique zone de cisaillement de la Faille de Cadillac, laquelle est encaissée dans des roches métasédimentaires du Pontiac, des granites et des filons-couches de syénite plus jeunes le long de la zone de cisaillement de Granada (zone LONG Bars). Le projet est situé du même côté de la Faille de Cadillac que la propriété de la mine Canadian Malartic, qui a historiquement produit 12,7 millions d’onces d’or de 1935 à 2010, ainsi que 5 millions d’onces de plus en date du 18 juin 2020 (rapport technique de Canadian Malartic daté du 25 mars 2021 et article dans Le Citoyen daté du 19 juin 2020).

À propos de Granada Gold Mine Inc.

Granada Gold Mine Inc. continue de développer et d’explorer sa propriété aurifère Granada, détenue à 100 % par la Société et située près de Rouyn-Noranda au Québec, adjacente à la prolifique Faille de Cadillac. La Société contrôle 14,73 kilomètres carrés de terrains sous forme de baux miniers et de claims. La Société réalise présentement un vaste programme de forage dont 30 000 m du total de 120 000 m ont été complétés. Les foreuses sont présentement en pause afin de laisser à l’équipe technique le temps nécessaire pour évaluer et assimiler les données existantes.

La zone de cisaillement de Granada et la zone de cisaillement Sud englobent, selon une cartographie historique détaillée et les résultats de forage historiques et actuels, jusqu’à 22 structures minéralisées sur une distance de plus de cinq kilomètres et demi selon un axe est-ouest. Trois de ces structures ont été exploitées historiquement à partir de quatre puits et trois fosses à ciel ouvert. Les teneurs souterraines historiques étaient de 8 à 10 grammes par tonne d’or provenant de deux puits creusés jusqu’à 236 m et 498 m, tandis que les teneurs dans les fosses variaient de 3,5 à 5 grammes par tonne d’or.

La propriété englobe l’ancienne mine souterraine de Granada, qui a produit plus de 50 000 onces d’or à une teneur de 10 grammes par tonne d’or dans les années 1930 à partir de deux puits, avant qu’un incendie ne détruise les installations en surface. Dans les années 1990, Ressources Granada a extrait un échantillon en vrac dans la fosse #1 de 87 311 tonnes à une teneur de 5,17 g/t Au et a aussi prélevé un autre échantillon en vrac dans la fosse #2 de 22 095 tonnes à une teneur de 3,46 g/t Au. 

Le 15 mars 2021, la Société a publié une mise à jour de l’estimation des ressources conforme au Règlement 43-101 pour le projet aurifère Granada (communiqué du 29 janvier 2021), faisant état d’un total combiné de 713 000 onces d’or de ressources mesurées, indiquées et présumées. L’estimation contient 351 000 onces d’or de ressources mesurées, indiquées et présumées exploitables par fosse et 362 000 onces d’or de ressources mesurées, indiquées et présumées souterraines. Voir le tableau 2 ci-dessous pour de plus amples détails. Le rapport intitulé « Granada Gold Project Mineral Resource Estimate Update, Rouyn-Noranda, Quebec, Canada », a été rédigé par Yann Camus, ing., et Maxime Dupéré, B. Sc., géo., tous deux de SGS Canada Inc., avec une date d’effet au 15 décembre 2020 et une date de signature au 15 mars 2021.

Tableau 2 : Estimation des ressources minérales montrant les tonnes, les teneurs moyennes et le nombre d’onces d’or

TypeCatégorieTonnesTeneur moyenne
(g/t Au)
Onces d’or
Exploitables
par fosse
Mesurées3 756 0001,89228 000
Indiquées1 357 0002,55111 000
Mesurées + Indiquées5 113 0002,06339 000
Présumées34 00011,2912 000
SouterrainesMesurées37 0004,225 000
Indiquées807 0004,02104 000
Mesurées + Indiquées844 0004,03109 000
Présumées1 244 0006,33253 000

La zone de cisaillement de Granada et la zone de cisaillement Sud englobent, selon une cartographie historique détaillée et les résultats de forage historiques et actuels, jusqu’à 22 structures minéralisées sur une distance de plus de cinq kilomètres et demi selon un axe est-ouest. Trois de ces structures ont été exploitées historiquement à partir de deux puits et deux fosses à ciel ouvert. Les teneurs souterraines historiques étaient de 8 à 10 grammes par tonne d’or provenant de deux puits creusés jusqu’à 236 m et 498 m, tandis que les teneurs dans les fosses variaient de 3,5 à 5 grammes par tonne d’or.

La Société est en possession de tous les permis miniers requis pour entreprendre la première phase d’exploitation minière, le « démarrage graduel », qui permettrait à la Société d’extraire jusqu’à 550 tonnes par jour. De plus amples renseignements sont disponibles au : www.granadagoldmine.com.

« Frank J. Basa »

Frank J. Basa, P. Eng.
Président et chef de la direction

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :
Frank J. Basa, P. Eng., président et chef de la direction, au : 1-819-797-4144 ou
Wayne Cheveldayoff, Communications, au : 416-710-2410 ou à l’adresse : waynecheveldayoff@gmail.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué. Ce communiqué peut renfermer des énoncés prospectifs incluant, sans s'y limiter, des commentaires portant sur le calendrier et le contenu des programmes de travaux à venir, les interprétations géologiques, l'obtention de titres de propriété, les procédés potentiels de récupération minérale, etc. Les énoncés prospectifs portent sur des évènements et des conditions futures et par conséquent, impliquent des risques et des incertitudes. Les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats présentement anticipés dans de tels énoncés.

© 2022 Granada Gold Mine Inc.
All rights reserved.
Disclaimer

Inscrivez-vous aux mises à jour par courriel